• Nina Bossard Naturopathe

Déconfinement : conseils naturopathiques pour bien vivre cette période

Mis à jour : mai 5

Le déconfinement approche à grands pas, générant à la fois excitation, crainte, questionnement. La naturopathie peut, comme dans toute situation, et à l’aide de sa formidable et généreuse palette d’outils naturels, nous accompagner à mieux vivre cette période. J’ai en tête (et dans le cœur :-) ) de vous proposer chaque jours quelques astuces ou pistes de réflexion « naturo » pour favoriser cette période. Ca vous dit ?


Conseil n°1 : Retrouver progressivement et naturellement son rythme naturel

Allez je commence aujourd’hui ! Avec comme première thématique, une thématique autour de la chronobiologie ou comment peut elle nous aider à recaler notre rythme naturel (et donc notre bien-être :-)).


Pour éviter que la « reprise » ne soit trop brutale, et surtout revenir à un équilibre de vie qui a pu être mis à mal, il semble tout d’abord intéressant de progressivement remodeler son rythme et notamment les rythmes de l’enfant. Sédentarité accrue, temps renforcé sur écrans multiples et variés, passage à l’heure d’été et allongement des journées, nous sommes nombreux à nous être décalés dans notre rythme habituel au cours ces dernières semaines. Le coucher est de plus en plus tardif s’éloignant souvent de nos besoins physiologiques.

Afin de recaler nos rythmes biologiques et notamment ceux de nos enfants, il est intéressant de veiller à pratiquer une activé physique quotidienne notamment en fin d’après midi et si possible en extérieur. L’exposition à la lumière est une clef de régulation des cycles veille-sommeil. Des rituels de détente, seul ou en famille, des activités calmes le soir avant et après le repas favorisent le retour au calme et préparent à la phase du sommeil. En fin de journée, les lumières doivent être tamisées, et les écrans inévitablement restreints à partir de 19h (ce qui est loin d’être le cas actuellement pour la plupart d’entre nous !).

Au niveau alimentation, le sucre devrait être limité de manière générale. Quand aux protéines, on les préfère en début de journée (matin ou midi). La tyrosine qu’elles contiennent sont précurseur de dopamine, un neurotransmetteur qui génère l’éveil. Il convient donc de veiller à les réduire au repas du soir. On veillera à apporter une petite source de tryptophane (noix, amandes, banane…) vers 17h en guise de collation et une petite portion des féculents (céréales demi-complètes type riz, blé, épeautre, petit épeautre, sarrasin…) au dîner afin de favoriser la sécrétion de mélatonine, qui favorise l’endormissement.

N'oublions pas que nous avons changé d'heure, et que les jours se rallongent, nous ne retrouverons certainement pas exactement le même rythme avant confinement, tout simplement parce que celui-ci évolue au fil des saisons !

Et vous comment vous sentez vous à l’approche du déconfinement ?

Cet article sera enrichit au fil des jours, n'hésitez pas à y revenir demain ou d'ici quelques jours si vous souhaitez plus de conseil. Demain, zoom sur les bains de soleil, vitamine D, moral et immunité !


Conseil n°2 : comment pratiquer des bains de soleil en toute sécurité ?

Je continue ma série de conseil naturel avec comme conseil n°2 : la pratique de bain de soleil qui fait suite au post précédent. Que ce soit pour aider l’enfant ou l’adulte à réguler son cycle veille-sommeil (nous avons vu dans le post précédent l’importance de la lumière sur la synchronisation des rythmes biologiques) ou booster la synthèse de vitamine D (cette fameuse vitamine qui influe sur l’immunité et la santé osseuse et qui est principalement synthétisée par la peau), les bains de soleil sont bel et bien bienvenus. Ça tombe bien, le soleil est au rendez vous en cette saison !

Alors en pratique, ça ressemble à quoi un bain de soleil ? Rien de plus simple ! On retrousse ses manches, ou découvre son cou, son bras, son visage (attention aux yeux bien sûr !), et on s’expose au soleil entre 15 à 20 minutes. Un bain de soleil se pratique sans crème solaire pour que la peau puisse synthétiser la nécessaire vitamine D, donc attention à la peau fragile et immature des nourrissons évidemment ou à toutes personnes particulièrement sensible de peau. Les bains de soleil ne doivent pas rimer avec exposition dangereuse. On évite ainsi l’exposition aux heures les plus chaudes (11 à 16h) et on protège nos yeux des lunettes de soleil équipées de filtre protecteur. On limite aussi les expositions en cas d'altitude ou de reflet lumineux (mer, neige...). Pour profiter des bienfaits de la lumière, il est également recommandé d’ouvrir au maximum les ouvertures des habitations (fenêtres, volets) et de vivre dans la journée dans les pièces les plus lumineuses, près des sources de lumières, surtout lorsqu’il fait gris. Prêts pour un bain de lumière ? Allez demain c’est mercredi, on se retrouve pour un post dédié à l’enfant !

-> article spécial enfants : déconfinement : comment accompagner au mieux nos enfants (parce que vous connaissez ma passion pour les enfants) sur www.nina-bossard-naturopathe.fr :-))


Nina BOSSARD

Naturopathe - Formatrice en naturopathie

Auteure du Guide NATURO spécial enfants aux éditions Jouvence


© 2020 Nina Bossard - Naturopathe

Tel : 06 50 48 58 78 - nina.bossard@gmail.com - SIREN : 808715544 - Code APE 8690F

Réalisation gaphique : Nathalie Saint-Oyant / www.natouchka.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now