• Nina BOSSARD NATUROPATHE

Les allergies, c'est de saison ??

Yeux et gorge qui grattent, peau qui démange, éternuements, nez qui coule… les allergies dites saisonnières touchent de plus en plus de personnes. Petit tour d’horizon de cette thématique de saison !

Comment cela fonctionne ?

L’allergie est une défaillance du système immunitaire qui sur-réagit à des substances normalement inoffensives tels que la poussière, les acariens, les poils de chat ou encore les pollens les pensant dangereuses pour la sécurité de l’organisme. En tant normal et tant que la personne n’est pas en contact avec une de ses substances appelées « allergènes », elle parait en très bonne santé.

Mais l’allergie n’est pas quelque chose de « normal » comme beaucoup le pense. Il s’agit d’une véritable hypersensibilité et dysfonctionnement du système immunitaire. Si de nombreuses allergènes et formes d’allergies existent, au printemps ce sont surtout des manifestations ORL qui s’expriment à l’exposition aux pollens et graminées.


Le terrain « allergique »

En naturopathie, on considère l’allergie de manière holistique. On parle à ce titre de « terrain allergique ». L’individu peut avoir une prédisposition innée. Dans ce cas l’allergie peut même être manifeste dès la première année de vie (notamment si un ou deux des parents sont allergiques eux-mêmes). L'individu peut également évoluer vers l’allergie au cours de sa vie. Un bouleversement immunitaire important lié à des stress répétés, un microbiote altéré suite à des expositions chimiques fréquentes ou à une mauvaise hygiène de vie, un foie surchargé, nombreux sont les facteurs qui peuvent contribuer à faire basculer un terrain « sensible » du côté de l’allergisation.


Réponse médicale

L'allergologue fait passer des examens et tests afin d'identifier les allergènes à l'origine des manifestations allergiques. L’accompagnement médical des allergies consiste généralement en l’éviction des allergènes identifiés, mais parfois la réponse médicale propose une désensibilisation pour permettre au corps de s’habituer progressivement à ou aux allergènes en question. Le médecin allergologie peut proposer également des traitements antihistaminiques ou des corticoïdes afin de soulager les symptômes.


Réponse naturopathique

En naturopathie, le praticien ne s’attache pas au symptôme ni à la maladie mais au terrain. Lorsque celui est ci est en déséquilibre, il cherche alors à le soutenir, le renforcer et le rééquilibrer. Dans les cas d'allergies, il portera une attention particulière à moduler l’immunité de manière holistique. Après avoir identifié d’éventuels causes et facteurs à l’œuvre, le praticien naturopathe, en complément de la réponse médicale, pourra proposer un rééquilibrage sur des axes spécifiques comme :

- Travail sur l’intestin et microbiote grâce à une alimentation adaptée

- Alimentation anti-inflammatoire et réglage alimentaire

- Alimentation réduite en sources d’histamines

- Soutien du foie et détoxification hépatique

- Réduction du stress…


Une hygiène de vie adaptée (lavage de nez régulier, bouillote, activité physique douce, détox, drainage...) ainsi que des plantes et compléments alimentaires comme le bourgeon de cassis, le sureau, le plantain, la quercétine, le manganèse ou encore des probiotiques, seront des atouts majeurs pour soutenir le terrain de manière globale. L’aromathérapie peut également être d’une aide complémentaire précieuse notamment grâce à l’huile essentielle notamment d’estragon quand l’individu en question les tolère. Bien sur tout ceci est à adapter au terrain individuel mais on comprend déjà que l’allergie n'est pas une fatalité !


Prenez soin de vous !


Nina BOSSARD NATUROPATHE

www.nina-bossard-naturopathe.fr

​https://www.instagram.com/nina_bossard_naturopathe/





70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 

Formulaire d'abonnement

Merci pour votre envoi !